Abonnez-vous
Inscription

PAUL JOLY, Architecte DPLG, Urbaniste , consultant en accessibilité et nouvelles technologies

Paul Joly est architecte et se consacre au mieux-vivre et au mieux-être chez soi. Consultant en accessibilité, il a créé le Laboratoire d'Accessibilité et d'Autonomie.

PAUL JOLY, Architecte DPLG, Urbaniste , consultant en accessibilité et nouvelles technologies, spécialisé grand handicap.

Paul Joly est architecte et se consacre au mieux-vivre et au mieux-être chez soi. Consultant en accessibilité, il a créé le Laboratoire d'Accessibilité et d'Autonomie.

 Pouvez-vous nous présenter votre activité?

Je dirige le Laboratoire d'Accessibilité et d'Autonomie, bureau d'études techniques, depuis plus de 20 ans. Nous réalisons des diagnostics, de la programmation, de la conception et de l'adaptation des logements aux personnes handicapées, ou âgées.   

Notre démarche dépasse  l'architecture du cadre bâti , notre analyse, et expertise, portent également sur le mobilier, la domotique, les nouvelles technologies, les équipements des espaces de vie qu'ils soient publics ou privés.  L'idée est de permettre aux personnes en situation de handicap de retrouver de l'autonomie et finalement de préserver leur citoyenneté.

Vous réintégrez l'humain dans l'architecture

Oui, il est important de revenir à une architecture d'usage, faite par l'homme au profit de l'homme. L'architecture doit servir l'être humain : ce n'est pas à l'homme de s'adapter.  C'est mon principe d'architecture fonctionnelle.  

Il faut avoir une vision globale des besoins et proposer des réponses transversales, pour le confort de tous.  Ce constat conduit à une accessibilité minimum (c'est l'accessibilité réglementaire) et au-delà, pour chaque personne en situation de dépendance, à la prise en compte d'une Architecture de compensation qui  va permettre de   redonner de l'autonomie décisionnelle.

L'ascenseur privatif, ou l'élévateur, est bien sûr une des solutions pour l'habitat individuel et a de beaux jours devant lui car le prix du foncier augmentant , il devient difficile de construire sur un seul niveau, les constructions à la verticale sont donc privilégiées.

Quel est l'impact de la loi de 2005 sur votre profession?

La loi de 2005 (n°2005-102 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées)  est  assortie de sanctions à la différence de la loi de 1975.

Ce point ne manque pas de  sensibiliser les acteurs à la nécessité de rendre accessible notre environnement.

Il n'est donc pas étonnant qu'elle soit vécue par beaucoup d'architectes comme une contrainte forte et que ceux-ci fassent preuve de réticences.

Certains principes conceptuels d'architecture sont basés sur des notions qui intègrent mal les évolutions de la société. C'est le cas par exemple de la structure des espaces de vie dans nos maisons. Le schéma de la maison a finalement peu évolué, les pièces étant toujours distribuées selon un modèle précis (couloir, entrée, salon, chambre, cuisine, salle de bain...).   

Il faut peut être s'affranchir de ce schéma pour créer une Architecture plus adaptée à la société d'aujourd'hui.

Intégrer ces notions d'accessibilité, et d'usage, dès la première année dans la formation de l'architecte serait plus cohérent et permettrait aux futurs architectes de mieux vivre ces évolutions indispensables à notre société de demain. 

Paul JOLY   
LABORATOIRE D'ACCESSIBILITE et D'AUTONOMIE
13 rue Témara
78100 Saint Germain En Laye
Tel : 0.139.100.720 port 06 08 64 29 96

pauljolyarchitecte@gmail.com

http://www.pauljoly.fr/
http://www.labo2a.com/
http://www.handiarchi.com






 

Mot de passe oublié

Inscrivez votre adresse email ci-dessous pour réinitialiser votre mot de passe.
Vous recevrez votre nouveau mot de passe à l'email indiqué.
Votre email       Valider

> Fermer <